Archives de l’auteur : auteur01

Audrey Pulvar s’en prend au Bloc Identitaire : prête pour un vrai débat ?

Dans l’émission de France 2 “On n’est pas couchés” samedi soir, la militante socialiste – et accessoirement journaliste – Audrey Pulvar s’est violemment attaquée au Bloc Identitaire (voir la vidéo ). L’écrivain André Bercoff était invité dans ce programme pour présenter son dernier livre, mais Audrey Pulvar a préféré l’attaquer sur sa collaboration au livre d’entretiens consacré à l’apéro saucisson-pinard (voir la présentation de ce livre) André Bercoff s’est ainsi vu reprocher d’avoir mis sa notoriété “au service des identitaires”, avant qu’Audrey Pulvar n’attaque la campagne “Mohamed Merah, chance pour la France ?” en usant des amalgames les plus douteux. La chroniqueuse a ainsi fini par considérer que donner la parole aux identitaires revenait à donner la parole aux islamistes prônant le terrorisme !

L’outrance ne sert jamais le propos, mais il n’en reste pas moins que ces déclarations d’Audrey Pulvar – qui plus est sur le service public – sont intolérables. Elle est de plus peu reconnaissante envers les identitaires qui avaient témoigné beaucoup d’intérêt pour son compagnon Arnaud Montebourg et la démondialisation qu’il défendait dans le cadre des primaires socialistes.

Audrey Pulvar a attaqué les identitaires en s’en prenant à André Bercoff, mais André Bercoff n’est pas un sympathisant, ni un militant, et donc encore moins un porte-parole des identitaires. Il n’est qu’un esprit libre, ce qui est certes aujourd’hui déjà beaucoup, et manifestement trop pour le juge (des idées) Pulvar.

Si Audrey Pulvar veut s’attaquer aux identitaires, qu’elle est au moins l’honnêteté de le faire en notre présence et de nous offrir la possibilité de lui répondre.

Pour notre part, nous sommes prêts à débattre avec Audrey Pulvar quand elle le souhaitera, il ne reste donc plus qu’à nous inviter M. Ruquier !

http://www.youtube.com/watch?v=YC0rsneeEGc

“tous pour un, un pour tous”

 

C’est de bon matin à 7h30 que se sont retrouvés 15 camarades identitaires dans la forêt de Fontainebleau pour effectuer le circuit des 25 bosses dans le Massif des Trois Pignons. Randonnée d’environ 17 kms pour 900 mètres de dénivelé positif en cumulé, elle permet avec son dénivelé important de s’entraîner en vue de longues marches en montagne. Cette randonnée nécessite un niveau d’entraînement suffisant du fait de sa longueur, de son dénivelé et de son caractère sportif. Au programme, sentiers boisés, passages étroits entre les rochers, chemins sablonneux, montées et descentes escarpées et bloc de grès à escalader. Une bonne journée passée dans un esprit de franche camaderie, un repas largement dévoré et en fin de marche, un pot de l’amitié fort apprécié. Et comme disent les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, mais également les mousquetaires de la fédération Bloc Identitaire Paris IDF : “tous pour un, un pour tous” !

Marcel Noguai

“Joyeuses Pâques”

“La fédération du Bloc Identitaire Paris IDF est heureuse de souhaiter de joyeuses fêtes de Pâques aux catholiques, mais également à l’ensemble des communautés chrétiennes de France, d’Occident et d’Orient, qu’elles soient protestantes, orthodoxes, coptes, syriaques, maronites, assyro-chaldéennes, melkites …

Ce jour de Pâques doit être un jour de joie et de bonheur, mais également de réflexion et de solidarité pour toutes les minorités chrétiennes opprimées des Balkans, d’Afrique du Nord, d’Afrique et du Moyen-Orient.

Nous aurons également une pensée pour le peuple grec et le peuple italien qui souffrent aujourd’hui sous le joug des gouvernements illégitimes imposés par les milieux financiers détenteurs de dettes, constituant ainsi des protectorats de l’Union Européenne et conduisant à une suspension dans ces pays du légitime processus démocratique”.

La fédération du Bloc Identitaire Paris IDFsouligne la nécessité de la recherche permanente de l’unité. Unis, nous serons plus forts.”

Le tribunal administratif de Montreuil a rejeté la demande du Bloc Identitaire d’interdire le congrès de l’UOIF

Tout en annonçant le rejet de la requête du Bloc Identitaire d’interdire cette manifestation, France-Soir évoque un nouveau climat de suspicion entre Nicolas Sarkozy et la représentation musulmane en France.

Source : Actu France-Soir du 6 avril 2012

Extraits :

Opposé à la tenue de congrès, le Bloc Identitaire estime que l’UOIF « entend porter atteinte, dans le cadre de son interprétation stricte du Coran à des principes essentiels protégés tant par les dispositions européennes, la constitution que les lois de la République ». Le tribunal administratif a, quant à lui, considéré qu’il n’est « habilité à intervenir que si l’atteinte est portée par une autorité administrative ». Or, d’après lui, « l’UOIF n’est ni une personne morale de droit public, ni un organisme de droit privé chargé de la gestion d’un service public ».

Un climat de suspicion
Outre, les critiques du mouvement d’extrême droite, le congrès de l’UOIF doit également composer avec une atmosphère quelque peu tendue. La séries d’arrestations menée ces derniers jours dans les milieux islamiques radicaux présumés et la récente mise en garde de Nicolas Sarkoy à son organisatrice ont en effet créé une sorte de climat de suspicion. « Je ne tolèrerai pas que puissent s’exprimer au cours d’une manifestation publique organisée sur le sol français les porteurs de messages d’appels à la violence, à la haine, à l’antisémitisme, qui constituent des attaques insupportables contre la dignité humaine et les principes républicains », a déclaré le président-candidat, mettant ainsi un terme à une entente scellée il y a une dizaine d’années entre l’Union et lui.

Le rassemblement annuel de l’UOIF, du 6 au 9 avril, est la plus importante rencontre des musulmans en France. Il attire plus de 100.000 visiteurs chaque année au Parc des Expositions du Bourget, près de Paris. Avec plus de 200 associations et 450 salles de prière, l’UOIF est par ailleurs la deuxième fédération de l’Islam en France.

Avec le Bloc Identitaire : chacun chez soi, identité et stabilité pour tous !

Guerre civile au Mali ? Merci Sarkozy !

Des événements graves et complexes secouent actuellement le Mali et le sud-ouest de la Libye. Ces troubles voient peu à peu se dessiner une prise de contrôle du Nord malien par les Touaregs, et surtout par les islamistes d’AQMI (Al Qaïda au Maghreb Islamique). C’est toute la région du Sahel qui est déstabilisée et le Tchad pourrait s’embraser d’ici peu.

Le Bloc Identitaire, qui s’appuie sur les analyses de l’africaniste Bernard Lugan, note que ces troubles sont la conséquence directe de l’intervention militaire sarkozienne en Libye, entraînant la chute de Kadhafi et l’arrivée au pouvoir des “rebelles” du CNT, dont le financement par le Qatar fait de moins en moins de doutes. Ces troubles risquent fort, au demeurant, d’augmenter l’immigration du Mali vers la France puisque rappelons qu’après Bamako, capitale du pays, la deuxième plus grosse ville malienne au monde n’est autre que… Montreuil, en Seine-Saint-Denis (93).

Le Bloc Identitaire rappelle qu’il a été à l’époque l’un des rares partis politiques à officiellement condamner l’intervention de Sarkozy et des “occidentaux” en Libye. Nous avions notamment signalé que cette intervention allait apporter le chaos dans la région, et augmenter de facto l’immigration vers la France.

Il est plus que temps d’en finir avec la politique étrangère désastreuse de Nicolas Sarkozy dont on voit les dégats aujourd’hui (montée de l’islamisme, accroissement prévisible de l’immigration vers la France, naissance d’un néo-colonialisme irrespectueux des identités et des peuples libres).

D’une manière générale, le Bloc Identitaire condamne et condamnera toute forme d’intervention et d’ingérence de notre pays à l’étranger, pour des intérêts qui ne sont pas les nôtres, alors que le gouvernement peine plus que jamais à garantir l’ordre, la sécurité et la paix sur notre propre sol.

Avec le Bloc Identitaire : chacun chez soi, identité et stabilité pour tous !

Un référé liberté pour demander l’interdiction du rassemblement de l’UOIF

IslamisationUOIF
Face au refus de la justice de statuer sur sa demande d’interdiction du rassemblement islamiste du Bourget, le Bloc Identitaire dépose un 2ème recours !

Il n’aura fallu qu’une poignée d’heures au tribunal administratif de Créteil pour se déclarer incompétent à statuer sur le recours en référé déposé ce midi par le Bloc Identitaire visant à interdire le rassemblement islamiste du Bourget.

Cependant le combat juridique continue puisque le mouvement identitaire a immédiatement déposé un nouveau recours, cette fois en référé liberté.

Le combat contre l’islamisation de la France, les candidats à la présidentielle en causent à la télé. Le Bloc le fait !

Le Bloc identitaire dépose un recours en référé pour demander l’interdiction du rassemblement de l’UOIF

 

A deux jours du rassemblement islamiste du Bourget organisé par l’Union des Organisations Islamiques dites de France, le Bloc Identitaire vient de déposer un recours en référé devant le tribunal administratif de Montreuil afin de demander l’interdiction de cette manifestation.

Dans sa requête, le Bloc identitaire rappelle que l’UOIF entend porter atteinte, dans le cadre de son interprétation stricte du coran à des principes essentiels protégés tant par les dispositions européennes, la constitution que les lois françaises que sont :

•le principe de laïcité et le droit de changer de religion ;
•le respect des femmes et le refus de toute violence conjugale ;
•la distinction du spirituel et du temporel ;
•le refus de l’appel à la haine contre une personne en raison de son appartenance ou non appartenance à une religion déterminée et de l’antisémitisme ;
•la condamnation du terrorisme comme mode d’expression.

 

Pierre Cohen cautionne la violence contre les identitaires : il doit s’excuser !

Pierre Cohen, maire de Toulouse, vient d’oser déclarer dans la presse qu’il considérait important “de réduire ou d’éradiquer” la présence des patriotes et du mouvement identitaire dans sa ville précisant que cette “éradication” pouvait, au besoin, passer par “un rapport de force physique”.

Alors que sa ville est encore endeuillée par les ignobles crimes de Mohamed Merah, Pierre Cohen ne trouve-t-il pas plus urgent de lutter contre le péril islamiste ?

Alors que depuis des semaines le foyer identitaire de Toulouse – l’Oustal – est la cible de manifestations et d’attaques, Pierre Cohen semble avoir l’indignation très sélective et, pire encore, légitimer la violence à l’égard de certains de ses administrés ?

M. Cohen sait-il que, par ses déclarations, il prend le risque d’être tenu pour responsable moral de toute agression commise contre un sympathisant identitaire ? Cautionne-t-il de son écharpe tricolore les attaques qui ont déjà eu lieu ? Car aujourd’hui le climat de violences politiques, entretenu par l’extrême-gauche et ses franges marginales, est devenu insupportable à Toulouse. Et ce sont bien les identitaires qui en sont les premières victimes, comme l’arrestation d’un commando (d’une trentaine d’individus) attaquant leur local dans la nuit de samedi à dimanche en apporte une nouvelle preuve.

M. Cohen qui en appelle à la violence physique contre des personnes ne partageant pas ses opinions politiques refuse d’ailleurs, dans le même temps, à ses policiers municipaux le droit de porter des armes à feu afin de pouvoir le cas échéant se défendre contre une délinquance de plus en plus violente.

Face à ces déclarations scandaleuses, le Bloc Identitaire se réserve le droit de porter plainte contre le maire de Toulouse si l’un de ses sympathisants se trouvait de nouveau victime d’une agression physique ou d’une tentative d’agression. En attendant, nous conseillons fermement au maire de Toulouse de revenir sur ses paroles, de présenter ses excuses au mouvement identitaire et de reprendre le chemin du débat démocratique.

Rejoignez nous! faites vous entendre!

Adhésion simple : 60 euros > soit 20 euros après déduction fiscale

chèque à l’ordre de “AFBI” pour obtenir la déduction fiscale de 66% du montant versé

à envoyer à:

BLOC IDENTITAIRE (BI)

fédération Île-de-France

27 rue Philippe de Beaumanoir 78540 VERNOUILLET

http://www.bloc-identitaire.com/files/file/adhesion.pdf (bulletin d’adhésion à remplir)

Islamistes arrêtés : et maintenant ?

Hier matin, 17 personnes liés aux milieux islamistes et notamment à l’organisation Forsane Alizza, ont été interpelés dans toutes la France.

Lors de l’arrestation du leader de ce groupuscule salafiste, Mohammed Achamlane, trois fusils d’assaut, un pistolet automatique et une grenade ont été découvert.

Achamlane et Forsane Alizza ne sont pas des inconnus pour les identitaires. Ils nous avaient souvent pris pour cibles et en décembre 2010 ils s’en étaient pris aux Assises sur l’islamisation co-organisées par le Bloc Identitaire à Paris.

Ils n’étaient pas non plus des inconnus pour le gouvernement : Claude Guéant avait prononcé la dissolution de Forsane Alizza en février dernier. Une dissolution sans grandes conséquences, puisqu’au moment où le RAID donnait l’assaut sur l’appartement de Mohamed Merah, le site internet de Forsane Alizza était encore en ligne…

Pourquoi avoir attendu l’affaire Merah pour ce coup de filet ? Quel est le degré de dangerosité de ces groupes ? Combien d’autres terroristes islamistes potentiels sur le territoire ?

Et que va-t-on faire de ces 17 personnes ?

Pour protéger notre peuple, il est désormais temps d’envisager une réforme profonde de notre Code de la nationalité, permettant la déchéance rétroactive de la nationalité française. Nous ne voulons plus de ces gens qui haïssent la France et la combattent chez nous !