Archives mensuelles : novembre 2013

Fiers de leur pays ? Qu’ils rentrent en Algérie !

thumb.small.foot_algerie_11En France, ce n’est pas la victoire inespérée des Bleus face à l’Ukraine qui a été fêtée mardi soir. Ce ne sont pas des drapeaux tricolores qui ont été fièrement brandis à Paris, Marseille, Lyon, Nice, Avignon ou Roubaix. Ce ne sont pas les klaxons, les cris et les pétards des supporters français que vous avez entendus sous vos fenêtres.

Non, c’est la victoire de l’équipe… d’Algérie – face au modeste Burkina Faso – qui a déclenché une véritable démonstration de force de la part des « supporters » algériens, aux quatre coins du pays. Des manifestations soldées par plusieurs dizaines d’interpellations et de nombreux incidents, sans parler des multiples provocations comme cet immense drapeau déroulé sur un immeuble du XVIIIème arrondissement de Paris.

Malgré les grossières tentatives de minimisation de la plupart des grands médias et des pouvoirs publics, les images parlent d’elles-mêmes : elles évoquent plus des scènes d’émeutes urbaines que de sympathiques célébrations d’une victoire sportive.

Le Bloc Identitaire prend acte de cette démonstration de force étrangère et de ces défilés exubérants qui exaspèrent un nombre croissant de Français. Incontestablement, il ne s’agit pas là de « supporters » mais bel et bien de patriotes Algériens, à qui nous adressons un message clair : tout bon patriote doit un jour regagner la terre de ses pères.

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire
: twitter.com/blocidentitaire

11 novembre : Hollande fait arrêter les patriotes !

arrestations-590x442Lundi 11 novembre 2013, il est 10h30 sur les Champs Élysées. La police socialiste rafle tranquillement des spectateurs dont des membres du collectif « Pas mon Président » qui avait appelé à manifester ce jour pour demander pacifiquement la démission d’un président coupé du peuple et indigne de célébrer le centenaire de notre Grande Guerre.

Écartés de manière musclée, embarqués dans un fourgon, emmenés manu-militari au fameux commissariat du 18ème arrondissement de Paris – centre de détention devenu le symbole de la répression socialiste – puis finalement longuement interrogés, nous avons commis le seul crime de ne pas être d’accord avec François Hollande.

Au-delà des quelques heures de privation de liberté, cet incident met parfaitement en lumière les méthodes d’intimidation du pouvoir socialiste. L’arrestation de quelques individus et le plan comm’ du caporal Valls n’ont pas empêché François Hollande de se faire copieusement huer par le peuple français tout au long de son parcours, comme en attestent tous les témoignages et vidéos.

Face à la juste colère, François Hollande, humilié, use du rapport de force et fait arrêter les patriotes. Le collectif « Pas mon Président » en prend bonne note et appelle l’ensemble de ses  sympathisants à ignorer les intimidations et à se rendre plus que jamais massivement aux prochaines manifestations, avec une seule revendication : sa démission !

Collectif PAS MON PRESIDENT
www.pasmonpresident.com / facebook / twitter

11 novembre, Hollande ne doit rien célébrer… Il doit dégager !

Le discours pathétique qu’a fait hier François Hollande pour lancer les commémorations de la Grande Guerre constitue la énième provocation d’un président totalement déconnecté de son peuple et des réalités.

hollande-11-novembre-degage-590x332

Tellement obsédé par son idéologie fondée sur la culpabilisation des Français, François Hollande en est même arrivé à confondre la première et la seconde guerre mondiale.

Alors qu’on voit déjà poindre un hommage démesuré aux soldats (minoritaires) des colonies, allons-nous laisser Hollande représenter nos 1 300 000 aïeux morts pour la France ?

Mariage homo, régularisations massives de clandestins, humiliation dans la grotesque affaire “Leonarda”, attitude belliqueuse insensée à l’encontre de la Syrie, la liste n’en finit plus de s’allonger… Alors qu’il s’acharne à détruire tout ce qui a fait la grandeur de notre pays, Hollande n’a plus qu’une seule alternative : dégager !

La commémoration de la Grande Guerre appartient au peuple et pas à cettte clique d’idéologues qui ne représentent plus personne. C’est pourquoi nous appelons tous les Français à rejoindre ce lundi 11 novembre sur les Champs Élysées la manifestation organisée par le collectif “Hollande-Démission”.

Tous ensemble, au delà des attaches partisanes, venez récupérer un bonnet rouge et lui dire de partir, maintenant. Rendez-vous sur les Champs Élysées le 11 Novembre à 11h11, vers la place de l’Étoile.

Collectif PAS MON PRESIDENT
www.pasmonpresident.com / facebook / twitter

Le 11 Novembre, Honorons nos anciens en nous levant pour la FRANCE!

Hollande-Demission-Quimper-BonnetsRouges-960x460Les Bonnets Rouges, c’est le peuple qui prend à son compte la revendication citoyenne et fait reculer le gouvernement et sa bêtise. Partie d’une Bretagne qui ne se laisse pas faire, les Bretons courageux montrent un exemple qui veut partout être suivi. Partout sur les réseaux sociaux fleurissent les pages « Bonnets Rouges’, les comptes twitter Bonnets Rouges pour chaque département.

Ce n’est pas une mode, c’est un mouvement.

Je rentre de Quimper, où j’ai pu afficher bien haut la Banderole géante HOLLANDE-DEMISSION. Aidé d’un camarade, nous attendions pas moins de trois équipes de jeunes pour l’Action. Arrivés avec quatre heures d’avance nous avions reconnu le terrain. Les groupes devaient arriver en avance aussi, mais les CRS avaient mis en place des filtrages qui ralentissaient tellement le trafic que d’immenses bouchons se sont formés. Une demie heure avant de passer à l’action, nous n’étions encore qu’une poignée. Mais nous n’étions pas sans ressources : nous étions munis d’un petit stock de badges hollande-demission, que nous avons offerts. Quel accueil enthousiaste de la part de ceux qui les reçoivent! L’équipe pour soutenir la banderole s’est donc reconstituée, spontanément. Hollande démission? Besoin de soutiens? Il suffisait de demander… Et aujourd’hui nous vous demandons : Faites passer le mot !

Ce mouvement de Fronde Fiscale est une chance pour la France, le climat est à la contestation. Les Français reprennent courage. Bonnets rouges, badges Hollande-Démission, Banderole aérienne, et cette foule qui scande « Hollande Démission » à Quimper : il y a une continuité. Le mouvement se prolonge, une victoire en appelle une autre, tant que le combat n’est pas gagné. Et la France, aujourd’hui, a besoin de nous. L’heure est au rassemblement, pour sauver la France de ces impôts et gaspillages qui étranglent son énergie, sa vie. C’est parce que le 11 Novembre appartient à notre HISTOIRE, qu’en FAISANT L’HISTOIRE ce même 11 Novembre, nous faisons honneur à nos aînés.

Ne laissons pas le président catastrophe chercher à redorer son image par l’exercice régalien du pouvoir. Hollande est-il digne de déposer en notre nom une gerbe sur la tombe du soldat, qui, lui, était courageux? Lui, le flamby, le menteur, le ridicule, l’ambitieux parvenu qui ruine la France? Non. Il est INDIGNE. Les Français du siècle passé se sont donnés sans compter, ils méritent une chose : que nous fassions mémoire non par les paroles creuses d’un président sans honneur, mais en faisant mémoire par nos actes, le salut d’une génération qui reprend le courage de ses aïeux. Donnons au 11 Novembre à nouveau toutes ses lettres de noblesse :Nos aînés sont tombés pour la patrie, levons nous pour notre France.

C’est pourquoi, nous nous donnons tous rendez-vous sur les Champs Elysées le 11 Novembre à 11h11, côté place de l’Etoile. Nos bonnets rouges symboliseront notre courage, qui est la meilleure façon d’honorer nos aïeux.

La Mobilisation commence maintenant : faites passer le mot!

Hollande démission!

Les jeunes devraient donc être des victimes dociles face à la racaille ?

view.phpCommuniqué du 6 novembre 2013

Le lancement de notre campagne « Génération anti-racailles » semble avoir provoqué un certain émoi dans un petit milieu politico-médiatique que l’on devine suffisamment protégé pour ne même pas comprendre ce que nous évoquons.

Prôner la solidarité populaire face à une agression, est-ce un crime ?
Initier des jeunes aux bons réflexes face à une agression, est-ce un crime ?
Apprendre à des jeunes à se défendre si cela est nécessaire, est-ce un crime ?

Pour tous ces commentateurs, il faudrait donc que les jeunes Français et Françaises continuent d’être les victimes dociles de la racaille ? Cela nous le refusons, et l’accueil exceptionnel reçu par notre campagne suffit à démontrer que nous ne sommes pas les seuls.

Quant au Mouvement des Jeunes Socialistes qui en appelle une énième fois à notre « dissolution » (en grands défenseurs de la démocratie et de la liberté), qu’ils laissent donc des gens sérieux se préoccuper de sujets sérieux et continuent de s’amuser avec le retour de Leonarda ou la légalisation des drogues.

Sans aucune faiblesse, mais dans le respect des lois, c’est ainsi que la « Génération anti-racailles » compte agir et s’exprimer. Les dispositifs de « voisins vigilants » ont démontré leur utilité, désormais la racaille devra aussi composer avec une jeunesse vigilante.

—–
GENERATION IDENTITAIRE
Site : generation-identitaire.com
Messagerie : contact@generation-identitaire.com
Facebook : facebook.com/GenerationIdentitaire
Twitter : twitter.com/G_IDENTITAIRE
—–

Cercle Sainte-Geneviève, 7 novembre 2013

1425725_10152153752163888_280574340_n

Conférence sur le Printemps Erable, mouvement étudiant québécois, et sur la récupération partisane de cette lutte transversale.
C’est ce jeudi, 19h30, dans le cadre du Cercle Sainte-Geneviève!

Pour plus d’informations, contactez nous sur: contact@projet-apache.com ou par message privé sur la page facebook.