“Pour une critique positive”,Dominique Venner

 

PUCP-Couv500Le propos est rude, sans appel. La discipline et la fermeté, qu’il entend poser comme première pierre de l’organisation révolutionnaire, s’inscrivent dans une tradition que l’on pourrait qualifier de spartiate ou prussienne. Il faut dire que sa plume est trempée dans l’encrier de l’expérience vécue. Ecrit en prison et publié en 1962, au lendemain de la guerre d’Algérie à laquelle Dominique Venner a participé, Pour une critique positive se veut l’analyse et la réponse à l’échec du combat pour l’Algérie française.

En vente ici.