Escroquerie “antiraciste” : Yannick Noah n’a pas aboli l’esclavage !

thumb.small.Noah_esclavage_maintenantLe Bloc Identitaire appelle les Français à définitivement abolir l’esclavage des consciences françaises et européennes qu’est l’idéologie « antiraciste ».

Après Lilian Thuram – soupçonné d’avoir tabassé sa femme – c’est au tour de Yannick Noah d’être accusé… d’esclavage par la nounou de son fils.

Une accusation qui prêterait presque à sourire quand on sait que Yannick Noah rendait récemment hommage en chanson à la « black feminist » Angela Davis.

Mais aujourd’hui, les Français n’ont plus envie de rire.

Car à l’instar de Thuram, Yannick Noah, déjà entendu en 2012 par une commission d’enquête sur l’exil fiscal, aime à donner des leçons de bien-pensance à la terre entière et sans frontière. Des bancs de la fête de l’Huma aux concerts de SOS Racisme, en passant par la célébration de l’élection de François Hollande, Noah fait partie des icônes de la gauche française « antiraciste ».

Le Bloc Identitaire appelle les Français à définitivement abolir l’esclavage des consciences françaises et européennes qu’est l’idéologie « antiraciste ». Une idéologie dont les « modèles » sont aux antipodes des valeurs qu’ils sont censés incarner.

bloc-noah - Copie

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire
: twitter.com/blocidentitaire