Archives mensuelles : juillet 2013

Ils ont fait entendre la voix de la France à Solférino : la justice socialiste leur fait payer !

923111_376288649146617_1757688753_nCommuniqué du 26 juillet 2013

Les 19 jeunes garçons et filles qui avaient déployé la banderole « HOLLANDE DÉMISSION ! » sur la terrasse du siège du PS rue de Solférino, le 26 mai dernier, ont été jugés hier.

Alors qu’ils s’agissait d’une action totalement pacifique et sans aucune casse (les seules violences constatées par le tribunal ont été celles de militants socialistes ayant fait usage de bombes lacrymogènes !), ils ont été condamnés à 2 400 € d’amende et 3 600 € de dommages et intérêts, soit 6 000 € ! Auxquels il faut rajouter les frais engendrés par le procès (avocats, déplacements pour le jugement).

Aujourd’hui, ces jeunes Français et Françaises debout qui ont fait entendre la voix de la France à Solférino ont besoin de notre solidarité à tous pour faire face à ces condamnations. Faire un don, c’est les encourager à continuer la lutte pour nos valeurs !

En ligne : par Paypal

Par virement bancaire : 
Titulaire du compte : GENERATION IDENTITAIRE
IBAN: FR76 1027 8073 0100 0213 0350 147
BIC : CMCIFR2A
Par chèque à l’ordre de Génération Identitaire : 
Génération Identitaire
5 montée du change
69005 Lyon

—–
GENERATION IDENTITAIRE
Site : generation-identitaire.com
Messagerie : contact@generation-identitaire.com
Facebook : facebook.com/GenerationIdentitaire
Twitter : twitter.com/G_IDENTITAIRE
—–

Bretigny-sur-Orge : le Bloc Identitaire demande au gouvernement de passer aux aveux !

thumb.small.Gare_de_Bretigny_sur_OrgeA l’ère d’internet, la vérité n’est jamais longtemps enterrée. Celle sur l’affaire de Brétigny-sur-Orge, révélée hier soir dans un article du Point, fait froid dans le dos.

A l’ère d’internet, la vérité n’est jamais longtemps enterrée. Celle sur l’affaire de Brétigny-sur-Orge, révélée hier dans un article du Point, fait froid dans le dos : dans la France de 2013, on ne se contente plus d’attaquer des trains comme à Grigny, on en vient à détrousser les cadavres d’accidents ferroviaires et à attaquer les sauveteurs.

Un rapport de la Direction Centrale des CRS (DCCRS) le confirme : juste après la catastrophe ferroviaire, des bandes de sauvages ont caillassé les secours qui arrivaient pour aider les victimes, puis ont dépouillé les morts de leurs effets personnels.
Mais si ces faits sont ignobles, la réaction du gouvernement socialiste est proprement écœurante. De Manuel Valls à Frédéric Cuvilier, illustre ministre inconnu des transports, les hommes au pouvoir ont sciemment minimisé, voire dissimulé, l’atroce réalité. Mentir à son peuple est la marque des régimes qui n’aiment pas le peuple. Devant tant d’impuissance et de cynisme, de veulerie et d’aveuglement, qui peut penser que ce quinquennat ira à son terme ?

Le Bloc Identitaire demande au gouvernement de ne pas ajouter la sottise au mensonge et de passer aux aveux en rendant public le rapport de la DCCRS.

: info@bloc-identitaire.com
: Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
: Service Communication : 06 78 79 31 81
: www.bloc-identitaire.com
: www.facebook.com/blocidentitaire
: twitter.com/blocidentitaire

“Hollande démission: les Identitaires sur tous les fronts!”

Belle mobilisation en cette période de vacances estivales : une centaine de personnes ont participé à la soirée parisienne conjointement organisée par le Bloc Identitaire et Génération Identitaire. “Hollande démission : les Identitaires sur tous les fronts !”, voilà qui annonçait clairement la couleur. Après une introduction de Simon Charles (Bloc Identitaire Paris – IDF), c’est Pierre Larti (Génération Identitaire Paris-IDF) et Philippe Vardon, spécialement venu de Nice pour l’occasion, qui ont pris la parole dans une ambiance estivale et survoltée. Leurs interventions ont suivi la diffusion du nouveau clip de la campagne “Hollande n’est pas mon président”, qui sera très prochainement diffusé. Si Pierre Larti a rappelé que la jeunesse, après ce magnifique Printemps Français, s’était définitivement réveillée et que dorénavant elle ne lâcherait plus rien face aux fossoyeurs de nos traditions et aux ennemis haineux de notre identité, Philippe Vardon a quant à lui abordé le rôle politique – transversal et unitaire – que doivent assumer les Identitaires. En première ligne depuis le lancement réussi de la campagne “Hollande n’est pas mon président”, les Identitaires sont aujourd’hui sur tous les fronts (activiste, associatif, intellectuel, médiatique et électoral), pour incarner sans relâche la résistance enracinée. La soirée, deuxième du genre après la venue de Fabrice Robert au mois de mars, s’est terminée en chansons, dans la joie, la bonne humeur et la fierté de faire partie de notre communauté de combat politique.

GI 12.07.13 Soir+®e Philippe Vardon Autocolts DEGAGE 001 GI Soir+®e 12.07.13 Carr+® Philippe Vardon 053 GI Soir+®e 12.07.13 Carr+® Philippe Vardon 066 GI Soir+®e 12.07.13 Carr+® Philippe Vardon 088

Encore un peu de diversité!

Un de nos militants qui s’est rendu dans une antenne du Centre d’action sociale de la Ville de Paris a eu la joie de découvrir que les services municipaux impriment les plaquettes d’informations en français, mais également en roumain,turque et arabe! Merci monsieur Delanoë!

La version française:
Prospectus français 1 001

Prospectus français 2 001

La version roumaine:
Prospectus roumain 001

Prospectus roumain 2 001

La version turque:
Prospectus turque 1 001

Prospectus turque 2 001La version arabe:
Prospectus arabe 1 001

Prospectus arabe 2 001

Soirée commune Bloc Identitaire-Génération Identitaire le 12 juillet!

flyholl02Après le succès de notre soirée du 22 mars dernier,on remet ça pour préparer comme il se doit le 14 juillet. N’hésitez plus à venir découvrir le mouvement identitaire de vos propres yeux, loin des clichés de Caroline Fourest! Inscription et renseignements à idf@bloc-identitaire.com. Attention nombre de places limité!

Nos ancêtres n’étaient pas tous des Gaulois?

musee-immigration-ancetres

Une campagne de publicité du Musée de l’histoire de l’immigration, actuellement affichée dans le métro parisien, nous rappelle que l’immigration de masse est un phénomène qui a été décidé et mis en oeuvre par nos hommes politiques. Ce phénomène, aux conséquences dramatiques, est aujourd’hui encensé par un musée financé par nos impôts et sans notre consentement. Alors comme l’on fait les jeunes de Poitiers, exigeons un référendum sur l’immigration!