Dédicace perturbée à Paris : “Les mosquées d’Estrosi c’est non-merci !”

Lors d’une dédicace à Paris, Christian Estrosi affirme avoir été menacé, encerclé, et même que la table sur laquelle il dédicaçait son livre aurait été renversée. Les images qui ont été transmises permettent de démontrer clairement la véracité des faits, très loin de la version du député-maire de Nice…

Mardi 16 avril, la dédicace dans une librairie parisienne du député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, pour son ouvrage “Fils de Nice” a été perturbée. Une dizaine de personnes se réclamant “Niçois en exil, amis et amoureux de Nice” lui ont demandé des comptes sur sa politique de soutien à l’ouverture de nouvelles mosquées à Nice ou encore ses relations avec les musulmans de l’UOIF. Des pancartes “Estrosi complice, trop de mosquées à Nice” ont été brandies et des slogans “Fils de Nice mon c*** tes mosquées on n’en veut plus !” scandés, puis les intervenants ont quitté les lieux après avoir lancé en l’air un paquet de tracts expliquant leur intervention.