Nissa Rebela 1 – Negrescro 0

[Communiqué du 9 octobre 2012] :: A Nice, le groupe de rap NEGRESCRO mis hors d’état de nuire grâce aux Identitaires

Hier, les médias nous apprenaient dans le même temps la condamnation à 6 mois de prison ferme de Mactar Gueye (alias « Pap »), leader du groupe de rap “niçois” Negrescro, pour trafic de drogues et la mise en examen de deux « figurants » du fameux clip où les rappeurs et leurs amis – entre autres délits et provocations – tiraient en l’air avec un fusil à pompe et une arme de guerre de type Kalashnikov. En effet, l’enquête de police a démontré que cette arme était bien réelle, comme nous l’avions toujours affirmé face aux déclarations des rappeurs et de certains de leurs soutiens politiques et médiatiques.

C’est clairement grâce à l’action des identitaires de Nissa Rebela – mouvement associé au Bloc Identitaire et dirigé par Philippe Vardon – que les racailles de Negrescro vont désormais devoir répondre de leurs actes devant la justice.

En juillet dernier, c’est au cours d’une conférence de presse de Nissa Rebela que le contenu du clip « l’Ariane » était révélé aux médias locaux. Très vite, la polémique a enflé et plusieurs dizaines d’articles et de reportages ont relayé l’info, y compris au niveau national. Dans le même temps, Philippe Vardon écrivait au Préfet et au Procureur pour leur détailler les actes délictueux dans ce clip et réclamer que la justice intervienne. Le lendemain, une enquête était ouverte.

C’est bien l’action des Identitaires et, conséquence, l’intense émotion populaire suscitée par ce clip (en particulier par ce drapeau algérien déployé sur le toit de l’église de l’Ariane) qui ont forcé les pouvoirs publics à agir. Le maire de Nice, Christian Estrosi, lui-même se sentant obligé de balbutier quelques mots condamnant le groupe. Pourtant, en 2008 ce même Christian Estrosi avait refusé de déprogrammer Negrescro d’un festival musical organisé par sa municipalité malgré – déjà – l’action initiée par les Identitaires contre le message haineux (sexisme, racisme anti-blancs et anti-Français) véhiculé par ce groupe.

Sans Nissa Rebela, les petites frappes de Negrescro seraient encore en train de se pavaner dans leur cité avec de la drogue et des armes à feu dormant tranquillement dans leurs caves.

Cette petite victoire vient souligner toute l’utilité des Identitaires dans le débat public et la vie politique française.

 : info@bloc-identitaire.com

 : Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)

 : Service Communication : 06 78 79 31 81

 : www.bloc-identitaire.com

 : http://www.facebook.com/blocidentitaire

 : http://twitter.com/blocidentitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.