Archives mensuelles : juillet 2012

Soutien au bijoutier de la Motte-Picquet !

Communiqué officiel du samedi 28 juillet 2012

Avec les Identitaires parisiens : soutien au bijoutier de la Motte-Picquet !

Vendredi 27 juillet au soir, les militants Identitaires du Projet Apache et du Bloc Identitaire Paris – Ile de France ont apporté leur soutien au bijoutier de l’avenue de la Motte-Picquet mis en examen pour « homicide volontaire » et actuellement sous un strict contrôle judiciaire pour avoir tué un braqueur qui menaçait sa vie et son commerce.

Les militants ont tracté près de sa boutique, recevant un accueil chaleureux de la part des passants et des habitants du quartier, émus par l’incroyable inversion des rôles et le traitement réservé à ce commerçant, qui a commis le crime de sauver sa peau. Ils ont également affiché des tracts à proximité, sur la devanture de magasin et signé une pétition lancée par les habitants du quartier.  Rappelons que c’était la troisième fois que ce bijoutier se faisait braquer. Son nom aurait pu rejoindre la liste déjà longue des bijoutiers abattus par des malfrats : par exemple en avril 2011 où un bijoutier fut assassiné dans le quartier des Batignolles à Paris, tandis qu’un autre se faisait tuer d’une balle en pleine tête au mois de novembre 2011, à Cannes.  

Dans ce contexte de plus en plus tendu, les Identitaires exigent, avec le bon sens le plus évident, qu’on arrête de faire des agresseurs les victimes, et inversement. Comme nous l’avions fait au moment de l’affaire René Galinier, pour lequel nous étions en première ligne, nous soutenons que défendre son foyer n’est pas un crime et appelons la Justice à une réforme du statut de légitime défense, incluant la notion de sanctuarisation du domicile, et du commerce.

En l’état, nous exigeons l’arrêt immédiat des poursuites envers notre commerçant, la reconnaissance par la Justice du statut de légitime défense qui apparaît ici évident, et la tolérance zéro face à la racaille, sans laquelle le bijoutier (et d’autres !) passerait aujourd’hui des vacances tranquilles !  

Nous vous invitons tous à signer la pétition en ligne de soutien au bijoutier !

Bloc Identitaire Paris – IDF

www.blocidentitaire-idf.com

idf@bloc-identitaire.com

Projet Apache

www.projet-apache.com

contact@projet-apache.com 

Télécharger, lire, diffuser, relayer le tract des identitaires de soutien au Bijoutier

Pour cet été ? Mon petit polo français !

Lu sur : http://www.monpetitpolofrancais.fr/fr/

Qu’est ce que Mon Petit Polo Français ?

Mon Petit polo Français est une marque de vêtement appartenant à la société éponyme, lancée au printemps 2012.

Comme son nom l’indique, cette société  conçoit, fait réaliser et distribue des vêtements fabriqués en France. De la planche à dessin à la broderie, en passant par le tissage, la confection et les emballages, tous nos produits sont réalisés dans l’Hexagone.

Mon Petit Polo Français se situe donc sur le marché du textile haut de gamme, et tend à proposer des produits alliant qualité, élégance et éthique de production.

Pourquoi Mon Petit Polo Français ?

Notre idée est partie d’un constat simple : une personne cherchant à acquérir un polo élégant ne dispose que d’un choix extrêmement restreint. Mon Petit Polo Français a ainsi pour dessein de palier à ce manque en développant une société aux objectifs viables. En distribuant un polo conçu et fabriqué en France, nous démontrons non seulement qu’une importante capacité de production industrielle peut être actionnée dans l’hexagone, mais également qu’il reste possible de se vêtir de produits de qualité, fabriqués sur le sol français -permettant le travail d’une main d’œuvre qualifiée et la sauvegarde du savoir-faire y afférent-  à des prix décents.

Mon Petit Polo Français se veut être à l’avant-garde d’une génération d’entreprises misant sur les capacités industrielles et les compétences des travailleurs en France. Cette approche est non seulement une promotion de la technique au plan national, mais également une ouverture certaine sur le monde, visant à montrer que l’outil de travail français, s’il n’est pas exclusif, peut parfaitement s’adapter à une économie globalisée.

Les atouts de nos produits résident dans l’éthique issue du processus de fabrication ainsi que dans leur qualité, cette dernière rimant avec originalité.

« Le monde entier est mon ami, Mon Petit Polo Français aussi ».

Mon Petit Polo Français : comment ?

Surfant sur la vague du « fabriquer-consommer français » et de l’importance de l’éthique vestimentaire (provenance, respect de l’environnement, conditions de production), Mon Petit Polo Français  a la prétention de livrer sur un plateau doré un article de qualité aux 91% des consommateurs qui plébiscitent l’achat de produits made in France en leurs donnant priorité lorsqu’ils en ont le choix (étude OpinionWay pur Banque Palatine- Challenge de janvier 2012).

Là où certains ont échoué, d’autres brillamment réussi, nous ne nous contentons pas de développer une énième marque de vêtements ou polos  au nom ou design affriolant,  mais mettons en place une véritable stratégie d’habillement, de consommation et de vente reposant sur la qualité et l’éthique du Made in France. 

Mon Petit Polo Français est ainsi, et avant tout, une aventure humaine, une envie d’entreprendre dans le cadre d’un projet alliant un important potentiel de croissance et une sérieuse éthique sociétale.

A imprimer et à faire circuler : tracts Seine-et-Marne (77)

Vous habitez la Seine-et-Marne ?

Vous suivez et appréciez nos actions ?

Vous n’avez pas forcément le temps de nous rencontrer et de vous joindre à nos équipes ?

Vous préférez agir seul, pour nos idées, dans votre ville, votre quartier, auprès de vos voisins ?

 

N’hésitez plus et téléchargez le tract de mobilisation à destination des habitants de votre département.

A diffuser massivement !

Téléchargez puis imprimez le tract en cliquant ICI

Après le camp d’été… journée portes ouvertes le 18 août dans le Berry

Après le camp d’été des jeunes identitaires qui se tiendra du 12 au 18 août, tout le monde est invité à participer à la grande journée portes ouvertes le 18 août 2012. Renseignements sur : contact@autre-jeunesse.com

Victoire des amoureux de Paris sur la police de pensée communiste

Communiqué officiel de l’association Paris Fierté du 11 juillet 2012

Si les élus du Front de Gauche au Conseil de Paris ont voulu réaliser un autodafé contemporain en restreignant la promotion de l’œuvre parisianocentrée de Lorant Deutsch, “Métronome”, la proposition n’aura pas fait long feu !

En effet, selon un article faisant allusion à notre pétition paru sur le blog d’Alexis Corbière, secrétaire national du Parti de Gauche et conseiller de Paris, nous apprenons que la demande a été rejetée.

Face à cette nouvelle attaque sur l’identité francilienne et parisienne de notre belle cité, Paris Fierté ne se sera pas laissé faire. Une pétition à l’initiative de notre association culturelle a recueilli plusieurs centaines de signatures en quelques heures…

C’est donc une belle victoire pour les défenseurs de l’identité parisienne. Nous n’oublions pas que la destruction physique de notre identité est précédée par sa destruction mentale, incarnée entre autre par le débat stupide, scandaleux et politisé qu’ont voulu nous imposer ces élus du Front de Gauche.

Des Parisiis à Sainte-Geneviève, des poulbots aux Hussards… à jamais fiers d’être Parisiens !
Non, Paris n’oublie pas son histoire. Oui, notre Paris a un futur.

Nous invitons toutes les personnes qui partagent notre amour de Paris à rentrer rapidement en contact avec nous pour participer à nos activités.

Association Paris Fierté
www.parisfierte.com
contact@parisfierte.com

Plusieurs articles de presse ont fait échos de l’action de Paris-Fierté et du Bloc Identitaire :

Les Inrocks

Streetpress

L’express

Huffington Post