[Communiqué] Assassinat des deux gendarmes…

Les deux gendarmes tuées dimanche soir dans le Var pourraient encore être auprès des leurs si les juges de notre pays en finissaient avec leur complaisance envers les délinquants et criminels.

L’adjudant de gendarmerie Alicia Champlon (29 ans) et la maréchale des logis chef Audrey Berthaut (35 ans, mère de deux enfants) ont été abattues par Abdallah Boumezaar, connu pour des faits de violence et déjà incarcéré en 2002 pour trafic de drogues.

Or, Abdallah Boumezaar comparaissait mercredi dernier devant le Tribunal Correctionnel de Toulon pour des coups portés sur sa propre mère. Alors qu’une peine plancher (au vu de ses condamnations précédentes) de deux ans d’emprisonnement aurait du être appliquée, les juges ne lui ont infligé que du sursis.

Malgré son lourd passé et sa dangerosité attestée, des juges ont donc décidé de laisser Abdallah Boumezaar libre. Libre de tuer deux gendarmes seulement quatre jours à peine après son procès. Ces juges et l’incurie totale de nos institutions judiciaires portent une lourde responsabilité dans ce drame, comme dans tant d’autres malheureusement.

Si notre justice fonctionnait correctement, Abdallah Boumezaar aurait été derrière les barreaux. Si notre justice fonctionnait correctement, deux petites filles de 5 et 13 ans ne pleureraient pas leur maman.

—–

Vous pouvez adresser vos messages de soutien à la brigade de gendarmerie de Pierrefeu-du-Var ici : cob.pierrefeu-du-var@gendarmerie.interieur.gouv.fr

 : info@bloc-identitaire.com
 : Permanence : 09 7541 63 22 (de 09h00 à 20h00)
 : Service Communication : 06 78 79 31 81
 : www.bloc-identitaire.com
 : http://www.facebook.com/blocidentitaire
 : http://twitter.com/blocidentitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.