Le tribunal administratif de Montreuil a rejeté la demande du Bloc Identitaire d’interdire le congrès de l’UOIF

Tout en annonçant le rejet de la requête du Bloc Identitaire d’interdire cette manifestation, France-Soir évoque un nouveau climat de suspicion entre Nicolas Sarkozy et la représentation musulmane en France.

Source : Actu France-Soir du 6 avril 2012

Extraits :

Opposé à la tenue de congrès, le Bloc Identitaire estime que l’UOIF « entend porter atteinte, dans le cadre de son interprétation stricte du Coran à des principes essentiels protégés tant par les dispositions européennes, la constitution que les lois de la République ». Le tribunal administratif a, quant à lui, considéré qu’il n’est « habilité à intervenir que si l’atteinte est portée par une autorité administrative ». Or, d’après lui, « l’UOIF n’est ni une personne morale de droit public, ni un organisme de droit privé chargé de la gestion d’un service public ».

Un climat de suspicion
Outre, les critiques du mouvement d’extrême droite, le congrès de l’UOIF doit également composer avec une atmosphère quelque peu tendue. La séries d’arrestations menée ces derniers jours dans les milieux islamiques radicaux présumés et la récente mise en garde de Nicolas Sarkoy à son organisatrice ont en effet créé une sorte de climat de suspicion. « Je ne tolèrerai pas que puissent s’exprimer au cours d’une manifestation publique organisée sur le sol français les porteurs de messages d’appels à la violence, à la haine, à l’antisémitisme, qui constituent des attaques insupportables contre la dignité humaine et les principes républicains », a déclaré le président-candidat, mettant ainsi un terme à une entente scellée il y a une dizaine d’années entre l’Union et lui.

Le rassemblement annuel de l’UOIF, du 6 au 9 avril, est la plus importante rencontre des musulmans en France. Il attire plus de 100.000 visiteurs chaque année au Parc des Expositions du Bourget, près de Paris. Avec plus de 200 associations et 450 salles de prière, l’UOIF est par ailleurs la deuxième fédération de l’Islam en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.