Tueries de Toulouse et de Montauban : c’était bien les islamistes !

Ainsi donc, le coupable n’était pas le Yéti néo-nazi.

Ainsi donc, l’assassin n’était pas influencé par les « idées nauséabondes du racisme et de la xénophobie » comme le proclamaient les Mélanchon, Bayrou et autres Joly.

Ainsi donc, le réveil est cruel pour tous les illusionnistes du « vivre ensemble » de ce pays, médias et politiques.

Les terroristes, assassins de soldats de l’armée française et d’enfants devant une école, sont des musulmans fanatiques, des islamistes se réclamant du Djihad et d’Al-Quaida, ayant fait leurs classes criminelles au Pakistan et en Afghanistan. Selon certains médias, ils seraient également proches d’une organisation récemment dissoute Forzane Alizza. Une organisation bien connue du mouvement identitaire puisqu’elle avait manifesté en 2010 contre les Assises sur l’islamisation organisées par le Bloc Identitaire et Risposte Laïque.

Ce tragique épisode apporte une nouvelle preuve du danger de l’islamisme. Contre lui, au nom de la civilisation européenne et de la France, le Bloc identitaire continuera de se battre en première ligne pour le réveil des consciences et des énergies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.