« Je suis un Français de souche »

Hadopi vient de transmettre ses premiers dossiers à la justice, le traité ACTA vient d’être signé par la France et attend sa validation européenne. Des indices qui ne trompent pas : la liberté sur internet se restreint comme neige au soleil.

Et c’est le site Fdesouche.com qui en fait notamment les frais. Des commentaires à l’égard de Pierre Henry, directeur général de l’association France Terre d’Asile et d’Arekji Danmani, ancien professeur d’université ont été jugés diffamatoires par les intéressés et ils ont porté plainte.

Et si le site revendique un responsable légal en Inde, la justice française a décidé de mettre en examen Pierre Sautarel dans cette affaire. Collaborateur régulier de Fdesouche, il est accusé d’être « de fait » le directeur de publication du site. « Comme on n’a pas grand-chose à me reprocher, un officier de police judiciaire a été mandaté pour regrouper toutes les plaintes déposées contre Fdesouche.com pour des commentaires litigieux et m’en faire porter le chapeau » témoigne-t-il. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les méthodes utilisées sont musclées : enquêtes sur sa vie privée, son patrimoine, ses comptes bancaires, ses relations, dont certaines ont également été interrogées. Tout cela pour des commentaires jugés diffamatoires postés par des internautes.

Mais ce n’est pas n’importe quel site, c’est Fdesouche.com, le site voué aux gémonies parce qu’il permet chaque mois à plus de 320 000 français de souche de se retrouver sur la toile, de se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls à être fiers de leur identité. Et cela dérange le système, qui est prêt à tout pour faire fermer le site, quitte à exercer des pressions démesurées sur Pierre Sautarel.

Pour ne pas laisser le net se faire museler par le politiquement correct, montrez votre soutien à Fdesouche et filmez-vous en déclarant « Je suis François Desouche » et envoyez votre vidéo à   fdesouche@india.com

CONTACT : Bloc Identitaire
BP 13
06301 NICE cedex 04

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.