Jean-Yves Camus fait la critique du livre de Zvonimir Novak « Tricolores »

Zvonimir Novak Tricolores
Zvonimir Novak est professeur d’arts graphiques et auteur de plusieurs ouvrages sur le graphisme politique, notamment les autocollants. Il relève dans son dernier ouvrage la capacité créatrice du Bloc Identitaire.

Extraits :
Disons-le tout net : voilà un livre fondamental, une œuvre de professionnel des arts graphiques passionné par la communication politique.
Son titre : « Tricolores, Une histoire visuelle de la droite et de l’extrême droite » (éditions L’Échappée).
Son auteur : Zvonimir Novak
Son objectif : décrypter un siècle et demi de propagande par l’image à l’ère où les masses sont devenues actrices de la démocratie.
Son constat : Les droites, extrêmes ou non, bien que généralement associées à l’ordre établi et au passéisme, ont inventé la communication par t’affiche et l’autocollant à la fin du XIXe siècle et sont les pionnières du marketing électoral.

Quand elles sont au pouvoir, leur communication est plutôt fadasse, même si celle du gaullisme fut finalement bien plus novatrice qu’il n’y paraît.

Si le graphisme de l’extrême droite tient une part majeure dans ce livre, c’est bien parce qu’elle a toujours été à la pointe de l’innovation graphique. La raison ? L’esprit de révolte, le culte de la transgression, la capacité du fascisme à se marier avec le futurisme. Et la part importante des jeunes dans la droite radicale : l’auteur montre la capacité du Bloc identitaire avec son « archéo-futurisme » ou du Mouvement d’action sociale (MAS) à dépasser les codes habituels de la croix celtique et du rat noir.

Fabuleuses reproductions issues d’archives rarissimes, texte historiquement sérieux et stimulant pour la pensée : un must !

Jean-Yves Camus
Source : Charlie Hebdo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.